Catégories
Covid-19 Général

Le Mali participe au lancement mondial de Vaccins de l’Essai Solidarité

Aujourd’hui, le Mali se joint aux nations de Colombie et des Philippines pour célébrer le lancement mondial officiel de Vaccins de l’Essai Solidarité (STV), une vaste étude clinique internationale randomisée coordonnée par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), en collaboration avec les ministères nationaux de la santé, pour tester rapidement de nouveaux candidats vaccins prometteurs contre le COVID-19.

Le COVID-19 est l’une des plus grandes menaces sanitaires et économiques que le monde ait connues depuis des décennies. Le développement rapide de vaccins sûrs et efficaces contre le COVID-19 est une réussite scientifique remarquable, mais de nombreux pays n’ont pas accès à ces vaccins ou ne disposent pas de doses suffisantes pour protéger leur population : le monde a besoin de plus de vaccins pour protéger tout le monde, où qu’il vive, contre le virus et toutes ses variantes. L’essai STV a un rôle essentiel à jouer pour tester de nouveaux vaccins contre le COVID-19.

Tous les vaccins candidats participant à l’essai ont été soigneusement sélectionnés par des experts internationaux de premier plan, après que les premières phases de l’essai aient montré leur potentiel de sécurité et d’efficacité. Les premiers résultats de l’essai pourraient être prêts au début de 2022, mais l’étude se poursuivra au fur et à mesure que de nouveaux vaccins potentiels seront ajoutés, dès qu’ils répondront aux critères stricts de l’OMS.

Cet essai contribuera à façonner l’histoire. Le peuple malien fera une réelle différence dans la recherche de vaccins plus sûrs et plus efficaces pour aider à protéger le monde entier contre le COVID-19.

Pr. Samba Sow

Au Mali, l’essai STV est coordonné par CVD-Mali en association avec le Ministère de la Santé et du Développement Social et vise à inclure 40 000 participants dans tout le pays. Le recrutement a commencé en octobre dans plusieurs sites de la région de Bamako et, à ce jour, plus de 4 200 volontaires se sont inscrits.

« Il s’agit d’un essai très important pour le Mali et pour l’Afrique », a déclaré le professeur Samba Sow, directeur général de CVD-Mali et chercheur principal de l’essai. « Nous sommes extrêmement fiers d’y participer, car cet essai contribuera à façonner l’histoire. Le peuple malien fera une réelle différence dans la recherche de vaccins plus sûrs et plus efficaces pour aider à protéger le monde entier contre le COVID-19. »

Catégories
Covid-19 Général

Pr. Samba Sow s’exprime au Forum Galien Afrique

Le Professeur Samba Sow, Directeur Général du CVD-Mali, s’est adressé aujourd’hui aux participants du 4ème Forum Galien Afrique à Dakar, Sénégal.

Au cours d’un panel intitulé L’AFRIQUE SE MOBILISE POUR LA SÉCURITÉ SANITAIRE MONDIALE, le professeur Sow a abordé la question de la communication de crise, ou communication des risques et engagement communautaire.

Interrogé sur sa vision du rôle de la communauté scientifique africaine en matière de communication, de désinformation ou de méfiance, le Pr Sow a répondu :

Pour résoudre ce problème nous devons tout d’abord faire l’effort de comprendre les causes de la méfiance des populations, qu’elles soient culturelles, économiques ou spécifiques à telle ou telle région. Nous ne devons surtout pas commettre l’erreur d’ignorer ou de passer outre les inquiétudes de nos concitoyens. Ce serait tout à fait contre-productif.

La réponse doit être adaptée selon les spécificités de la population que nous cherchons à protéger. C’est en prenant en compte les ressorts particuliers de chaque situation que nous serons le plus à même de convaincre et de sauver des vies.

J’insiste sur ce point. Nous parlons ici de sauver des millions de vie sur le continent africain. C’est pourquoi nous devons unir nos forces avec l’ensemble des parties prenantes afin qu’ils protègent leurs communautés : les responsables politiques, les leaders d’opinion, pour qu’ils engagent le dialogue avec les citoyens sur la base de données scientifiques.

Sans cacher les risques mais en présentant un état de l’art de la situation.

C’est pourquoi nous appelons toutes les personnes de confiance au sein de leurs communautés à soutenir les scientifiques et le personnel de santé dans cet effort mondial pour protéger les populations.

C’est en engageant la discussion avec les populations que nous pourrons convaincre nos interlocuteurs. En leur soumettant les données scientifiques accumulées depuis des décennies par le biais de la presse, par les réseaux sociaux, par la voix de leaders de confiance, nous viendrons à bout des fausses informations. C’est ce à quoi nous travaillons au sein de l’initiative Voix Africaines de la Science.

Nous avons mis sur pied un message clair et fondé sur les meilleures données scientifiques à notre disposition, et nous œuvrons désormais à convaincre les leaders et les populations à travers l’Afrique.

Mais la collaboration scientifique est également une question de capacité. Nous devons être en mesure de produire nous-mêmes les vaccins et les traitements. Ainsi nous pourrons non seulement être plus efficace dans le déploiement de la couverture vaccinale, mais nous pourrons également gérer ces programmes en toute autonomie.

Améliorer maintenant la qualité générale de nos systèmes de santé, aura un effet tout à fait bénéfique sur la confiance des populations dans les interventions de santé.

Nous sommes à un moment critique et les gouvernements africains devraient faire tout leur possible pour soutenir aussi rapidement que possible l’effort de la communauté scientifique.

Enfin ce seront les résultats qui seront les plus parlants. Lorsqu’il deviendra clair pour tout un chacun que les personnes vaccinées tombent moins souvent malade, qu’elles sont moins sévèrement touchées, et moins susceptibles de perdre la vie.

Nos arguments en faveur de la vaccination deviendront de plus en plus audibles à mesure que ses bienfaits seront plus apparents dans les communautés. C’est pourquoi nous devons faire tout notre possible pour élargir la vaccination à l’ensemble des populations, et démontrer localement ses atouts en matière de protection.

L’importance d’une communication efficace ne peut jamais être sous-estimée. Il a fallu du temps, de la patience et une collaboration étroite avec ces communautés pour surmonter craintes et malentendus.

Les vaccins contre la COVID-19 nécessiteront la même patience et le même engagement. L’initiative Voix Africaines de la Science a été créée pour répondre à ce défi.

Le Forum Galien Afrique est une initiative de la Fondation Galien. Fondé en France il y a 50 ans par le pharmacien Roland Mehl en l’honneur de Galien, le père de la science médicale et de la pharmacologie moderne, le Prix Galien soutient, reconnaît et récompense les efforts des scientifiques, des chercheurs et des entreprises qui s’engagent à faire progresser l’innovation médicale ayant le pouvoir de changer la condition humaine. Dans le monde entier, le Prix Galien est considéré comme l’équivalent du prix Nobel de la recherche biopharmaceutique.

Catégories
Covid-19 Général

Pr. Samba Sow reçoit le prix Speak Up Africa

Nous avons l’honneur d’annoncer que le Professeur Samba Sow, Directeur-générale du CVD-Mali, a reçu le Prix du Leadership Speak Up Africa pour l’année 2021.

Lancé en 2019, ce prix vise à reconnaître et célébrer les institutions et individus faisant preuve d’un leadership exemplaire en matière de développement durable et dont les initiatives ont un impact positif sur le continent africain.

Recevant son prix, le professeur Sow a dit :

Je remercie Speak Up Africa pour le Prix du Leadership 2021.

C’est un plaisir de collaborer avec cette organisation qui partage mes valeurs et de faire porter les fantastiques et talentueuses Voix africaines de la science aux quatre coins de notre continent.

Ce n’est que lorsque tous les secteurs de la société collaborent et œuvrent dans le même sens que nous pourrons atteindre nos objectifs communs.

Selon CDC Afrique, l’Afrique ne produit actuellement que 1 % des vaccins nécessaires à sa population de 1,3 milliard d’habitants. Cela doit changer impérativement.

Prof. Samba Sow

Les autres lauréats du prix en 2021 sont Mr Serigne Mbaye Thiam, Ministre de l’Eau et de l’Assainissement du Sénégal, Mme Sarah Diouf, Fondatrice et directrice créative de Tongoro, Mr Harouna Drabo, Journaliste au Burkina Faso et Dr. Odry Agbessy, Présidente de l’organisation VIA-ME.

Basée à Dakar, au Sénégal, Speak Up Africa est une organisation à but non lucratif de communication stratégique et de plaidoyer dédiée à catalyser le leadership africain, favoriser les changements de politiques et renforcer la sensibilisation autour du développement durable en Afrique. 

En maintenant l’amélioration de la santé publique au cœur de son action, Speak Up Africa soutien la réalisation des ODD 1 à 6, qui visent notamment à la transformation des sociétés africaines et à ce que chaque homme, femme et enfant soient en mesure de vivre une vie longue et saine.

Un grand merci aux équipes de Speak Up Africa et du CVD-Mali !

Catégories
Covid-19

Lancement de l’essai vaccinal Solidarité contre le COVID-19

L’OMS et les ministères de la Santé de Colombie, du Mali et des Philippines ont annoncés le lancement officiel de l’essai vaccinal Solidarité.

Le CVD-Mali, à son tour, est très fier de gérer et de mettre en place les dispositifs de cet essai au Mali, au nom du gouvernement national.

L’essai Solidarité est une plateforme internationale d’essais cliniques randomisés conçue pour évaluer rapidement l’efficacité et l’innocuité de nouveaux candidats vaccins.

Ces vaccins prometteurs ont été sélectionnés par un groupe consultatif indépendant de priorisation des vaccins composé de scientifiques et d’experts de premier plan et l’étude a reçu l’approbation des autorités réglementaires et les comités d’éthique au Mali.

Les chercheurs au Mali ont donc commencé à recruter des volontaires pour l’essai qui sera élargi bientôt pour inclure de nombreux sites dans le pays.

Catégories
Covid-19 Général

Le Pr. Sow et le CVD-Mali doublement à l’honneur !

Nous sommes très heureux d’annoncer que le directeur général du CVD-Mali, le professeur Samba Sow, a été honoré aujourd’hui à la fois par le gouvernement du Mali et par la prestigieuse National Academy of Medicine (USA) pour son travail en matière de santé publique et de riposte aux situations d’urgence.

Lors d’une cérémonie à Bamako, le lundi 18 octobre 2021, le Professeur Sow a été nommé Commandeur de l’Ordre National du Mali.

Le Premier Ministre et Grand Chancelier de l’Ordre National du Mali, Choguel Kokalla Maïga, remet son prix au Professeur Sow

Il a également été annoncé aujourd’hui que le professeur Sow a été élu au National Academy of Medicine (l’Académie nationale de médecine) aux Etats-Unis,

pour ses études novatrices sur les vaccins … ses études pionnières sur la charge de morbidité et l’étiologie … et son leadership dans le contrôle des infections émergentes (Ebola, COVID-19) au Mali et en Afrique de l’Ouest.

Toute l’équipe du CVD-Mali le félicite chaleureusement – et le Professeur Sow à son tour est fier d’accepter ces deux prix au nom de la dévotion et de l’engagement de tout la famille du CVD-Mali.

Catégories
Covid-19 Général

Regardez: Le professeur Samba Sow s’adresse à la conférence de presse de l’OMS pour l’essai Solidarité

Le mercredi 11 août 2021, le professeur Samba Sow, directeur général du CVD-Mali, a eu le plaisir de s’adresser à la conférence de presse de l’OMS pour présenter l’essai mondial Solidarité PLUS.

Solidarité PLUS est une nouvelle étude à grande échelle visant à tester de nouvelles thérapeutiques pour combattre le COVID-19 et prévenir les décès chez les patients hospitalisés et souffrant de cas graves de la maladie.

Pour en savoir plus sur l’essai Solidarité PLUS, cliquez ici.

Catégories
Covid-19 Général

Le CVD-Mali rejoint l’essai Solidarité PLUS de l’OMS

CVD-Mali et le gouvernement malien sont ravis de pouvoir participer à l’essai mondial de l’OMS de nouveaux traitements thérapeutiques contre le COVID-19.

L’essai Solidarité PLUS de médicaments prometteurs sera mené dans 52 pays du monde entier et constitue une collaboration mondiale sans précédent pour la recherche et le développement dans le domaine du COVID-19.

L’essai thérapeutique Solidarité recrutera des patients hospitalisés avec le COVID-19 afin de tester trois nouveaux médicaments.

Les thérapies ont été sélectionnées par un groupe d’experts indépendants et ont le potentiel de réduire les taux de mortalité dus au COVID-19. Les trois traitements – artésunate, imatinib et infliximab – sont des traitements bien connus dans la lutte contre d’autres maladies. L’artésunate est prescrit pour des cas graves de paludisme, l’imatinib est utilisé pour traiter certains cancers et l’infliximab est souvent utilisé pour traiter des maladies comme la maladie de Crohn et la polyarthrite rhumatoïde.

Tous les médicaments de l’essai ont été donnés par les fabricants.

Réagissant à la nouvelle que le Mali allait jouer un rôle central dans l’essai Solidarité PLUS, le professeur Samba Sow a déclaré : “Des essais tels que l’essai thérapeutique Solidarité PLUS de l’OMS sont essentiels.

“Au cours de ma carrière, dans le développement et la recherche de vaccins, j’ai pu constater la capacité des chercheurs africains et ils ont plus que jamais une contribution à apporter pour résoudre ce casse-tête pour l’Afrique et le monde.

“Je suis très reconnaissant à l’OMS et aux autres partenaires d’avoir vu cette occasion de renforcer les capacités et d’avoir investi pour y parvenir. Grâce à ces capacités accrues, nous serons bien placés en Afrique pour continuer à mettre au point les médicaments et les vaccins qui sont si nécessaires, aujourd’hui et demain”.

Dans la lutte contre les maladies infectieuses, un pays – même un continent – ne peut pas réussir seul. Nous ne réussirons que si nous sommes solidaires et travaillons ensemble

Prof Samba Sow

Le projet Solidarité PLUS est l’une des plus grandes collaborations mondiales de ce type, confirmant ce que le professeur Sow et les autres envoyés spéciaux de l’OMS disent depuis longtemps, à savoir que tant que tout le monde ne sera pas à l’abri de la maladie, et du Covid-19 en particulier, personne ne le sera.

“Dans la lutte contre les maladies infectieuses, un pays – même un continent – ne peut pas réussir seul. Nous ne réussirons que si nous sommes solidaires et travaillons ensemble”, a déclaré le professeur Sow.

Cliquez ici pour voir le professeur Sow s’exprimer lors de la conférence de presse présentant l’essai thérapeutique Solidarité PLUS de l’OMS, avec une introduction par le directeur général de l’OMS, le Dr Tedros Adhanom Ghebreyesus.

Catégories
Covid-19 Général

Les envoyés spéciaux de l’OMS sur le COVID-19 plaident pour l’équité en matière de vaccins

Le professeur Samba Sow et les autres envoyés spéciaux de l’OMS sur le COVID-19 ont récemment publié un important appel en faveur de l’équité vaccinale dans de nombreuses publications mondiales.

Leur analyse est disponible en arabe, en espagnol et dans d’autres langues. Elle a été publiée en anglais dans le journal The Guardian, ici. Le texte français est présenté ci-dessous.


Ce qu’il nous faut maintenant, c’est une approche double de la COVID-19 pour sauver des vies.

Le monde assiste à l’émergence de variants plus infectieux du SARS-CoV-2, mais, dans une course en dents de scie menée pour garantir un accès équitable aux vaccins, une poignée d’États ont pris de l’avance en vaccinant leurs propres populations et en laissant derrière eux de nombreux pays vulnérables de la planète.

L’impatience et la lassitude s’emparent des communautés, ce qui est compréhensible. Cependant, l’assouplissement des mesures de santé publique de base, comme le port du masque et la distanciation physique, risque de perpétuer la transmission. Le cocktail que composent les nouveaux variants plus infectieux et l’attitude du « moi d’abord » affichée par certains pays fait courir de plus en plus de risques aux non-vaccinés et aux personnes qui n’ont reçu qu’une seule dose de vaccin.

La situation mondiale est périlleuse et nous, les envoyés spéciaux du Directeur général de l’OMS, lançons un appel à l’appui d’un engagement renouvelé en faveur d’une approche globale pour vaincre cette pandémie. Deux éléments de notre action doivent aller plus vite : l’un où les gouvernements et les fabricants soutiennent tous les efforts déployés par les États Membres de l’OMS pour accélérer la mise en place d’une capacité de fabrication de vaccins et la vaccination de leurs populations les plus vulnérables, et l’autre où les individus et les communautés continuent de suivre scrupuleusement les mesures de santé publique essentielles pour briser les chaînes de transmission.

Catégories
Général

Éloge aux vaccins !

Pour notre équipe ici au CVD-Mali, la Semaine mondiale de la vaccination est toujours un événement important dans le calendrier.

En tant que Centre pour le Développement des Vaccins au Mali, notre travail principal a toujours tourné autour du développement, de l’essai et de la mise en œuvre de vaccins sûrs et efficaces, au Mali principalement mais aussi dans la région ouest-africaine plus large.

Cette année, la Semaine mondiale de la vaccination se déroule dans un contexte plus chargé que d’habitude. Le monde entier, semble-t-il, parle de vaccins et de vaccination.

Un exploit sans précédent

Dans un récent billet de blog, nous avons évoqué les nombreux enjeux des tout nouveaux vaccins contre le COVID-19, sortis du labo en un temps record, grâce à des avancées scientifiques sans précédent.

Nous avons plaidé pour une distribution équitable de ces vaccins car l’immunité contre le COVID-19 pour tout le monde, dans tous les pays du monde, est notre meilleure chance pour mettre fin à la pandémie mondiale.

Le Professeur Sow reçoit sa première dose de vaccin contre le COVID-19
Catégories
Général

Santé, égalité, prospérité !

Au CVD-Mali, nous avons la chance de travailler en ce moment sur de nombreux projets liés à la santé. Il s’agit notamment d’essais de développement de vaccins, d’un essai sur un traitement pour la lèpre, d’études sur la santé maternelle et infantile ainsi que de surveillance et d’analyse du COVID-19 dans les communautés maliennes. Comme toujours, nous réalisons ces projets en collaboration avec un grand nombre de partenaires et donateurs et je leur exprime ici ma gratitude, non seulement au nom de ma propre institution, le CVD-Mali, et le Ministère de la Sante du Mali, mais au nom de mon pays et de ses communautés.

Le fait d’être engagé dans de tels projets veut dire que je passe une grande partie de mon temps sur le terrain avec mes compatriotes. Lors de toutes ces visites, j’ai l’immense privilège d’être invité dans les villages et dans le quotidien des gens. Nous parlons et rions, discutons et débattons. Parfois on me fait part de confidences. Mais chacune de ses conversations est avant tout l’occasion de connaître un peu plus sur les préoccupations, les croyances, les craintes et les espoirs qui guident la vie de nos merveilleuses communautés.

Et ce que j’entends le plus souvent est l’expression d’un espoir simple et humain. Que les enfants puissent vivre et se développer en bonne santé, dans la paix et la prospérité.